Observation diagnostique


 

Dans la prise en charge rééducative  des enfants paralysés cérébraux (PC),

 

l'analyse neuromotrice

 

du fonctionnement des membres supérieurs est parfois très difficile.

 


L'enfant PC possède un "schéma moteur" personnel qui s'observe au repos et/ou en action.

Ces "Attitudes Pathologies" se déclinent en trois catégories:

 

Anomalies primaires

 

  - Parésies

  - Viscoélasticité

  - Contractions involontaires qui regroupent:

          * Spasticité

          * Co-contraction

          * Diffusion à l'effort

          * Syncinésie d'imitation et de coordination

          * Dystonie

          * Fluctuation

          * Tremblement

          * Trouble de la régulation du mouvement...

 



Anomalies secondaires

 

Qui sont la conséquence des anomalies primaires

 

  - Rétraction musculaire

  - Augmentation ou déplacement du secteur de mobilité

  - Non apprentissage de certaines praxies

 



Anomalies tertiaires

 

Qui sont la conséquence des anomalies primaires et/ou secondaires:

 

 - Compensation mécanique

 - Compensation fonctionnelle

 


 Avant de mettre en place une prise en charge de 

rééducation et / ou réadaptation,

 

il est important de comprendre ce qui intervient dans les mouvements volontaires, involontaires, automatiques et au repos.

 

Cette recherche va permettre d'identifier les traitements et / ou les compensations a mettre en place.

 

 

L'observation est une étape importante de l'évaluation neuro-motrice d'une personne paralysée cérébrale. Elle va permettre d'identifier les principales difficultés.

Cette observation se fait dans différents états:

Repos, maintien d'une position donnée, en activité volontaire des membres supérieurs, et aussi en déplacement rapide si cela est possible, course par exemple.

 


 

 La position de repos

      La personne est allongée et des critères

      précis ont été définis comme indiqué sur

      l'image ci-dessus.

 

 Les maintiens posturaux

Plusieurs positions ont été définies de façon précises et la personne doit rester sans bouger dans cette position.

 

 


En cas de difficulté, l'observateur peut  "installer" la personne dans la position du maintien choisi puis lui demander de tenir seule le position.

 

Il s'agit de positions de maintien du membre supérieur, la personne peut donc réaliser cette partie du bilan en étant assise si cela est nécessaire.

 


* L'activité

L'observation dans l'activité est indispensable car les mouvements sont spontanés. On peut alors juger de la réelle gène au quotidien pour la personne.

 

Il est important d'observer le membre évalué dans un rôle de membre dominant et secondaire.

 

L'utilisation d'une caméra est un plus car cela permet de visualiser plusieurs fois pour une meilleur analyse.


 

 Dans le cas ou il existe une difficulté dans les préhensions il est souhaitable de filmer la ou les mains en activité en positionnant la caméra sous une table transparente, avec des objets qui peuvent être transparents eux même pour une meilleur visibilité.

 Table transparente


Enfin pour chercher à mettre en évidence d'éventuelles co-contractions au niveau des membres supérieurs lors de l'activité on demande à la personne de courir.

 

En cas d'impossibilité on peut réaliser un "bras de force" avec le membre contro-latéral pour faire apparaître les contractions involontaires.


Toutes ces observations vont nous permettre de repérer les points de difficulté pour orienter le bilan neuro-moteur qui fera suite.

 

En effet c'est ce dernier qui identifiera  la cause du trouble et par ce fait le choix du traitement: rééducation, injection de toxine botulique, intervention chirurgicale...

 

Par exemple dans le cas ci-contre s'agit-il de:

- Spasticité des fléchisseurs du coude et du poignet?

- Rétraction musculaire de ces mêmes muscles?

- Ou le problème n'existe qu'au niveau du coude et la chute de la main est passive puisqu'il s'agit d'une position de repos?

Position de repos


Pour vous entraîner:

 

             Vingt cas cliniques à "observer"

Observations diagnostiques.pdf
Document Adobe Acrobat 1.7 MB

Pour  connaître les possibilités thérapeutiques de la spasticité,

      

           Rendez-vous sur le site:      http://www.spastic-hand.com/index.php/en/

Sabine Blanc (HNSM)

Symboles:

UA-88233996-1

 Expérience vécue ou destinée aux pays émergents (PE).

Expérience vécue ou destinée aux autres pays.